Boutique Biologiquement.comA quoi servent les anti-oxydants ?

  Posté par tomate       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les anti-oxydants sont les molécules qui interviennent dans les mécanismes de défenses contre ces » attaques « . Certains, comme la vitamine C, » traquent » directement les radicaux libres. D’autres permettent l’action des enzymes anti-oxydantes, comme le sélénium ou la coenzyme Q10. Enfin, les polyphénols aident à lutter contre la formation des radicaux libres.

De plus, bien que les anti-oxydants n’aient pas d’effet direct sur le taux de cholestérol, ils permettent de réduire l’oxydation du LDL cholestérol.

Les anti oxydants permettent de lutter contre les radicaux libres. Les radicaux libres sont des produits chimiques fortement réactifs qui attaquent des molécules en capturant des électrons et en modifiant de ce fait les structures chimiques. Les antioxydants bien connus incluent un certain nombre d’enzymes et d’autres substances telles que la vitamine C, la vitamine E et le bêta-carotène (qui est converti en vitamine A) qui sont capable de contrecarrer les effets préjudiciables de l’oxydation. Des antioxydants sont également généralement ajoutés aux produits alimentaires comme les huiles végétales et les nourritures préparées pour empêcher ou retarder leur détérioration de l’action d’air.

Les antioxydants peuvent probablement réduire les risques du cancer et de la dégénération maculaire relative à l’âge (AMD). Les antioxydants ralentissent clairement la progression d’AMD.
Un antioxydant est une molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques.

L’oxydation fait partie d’une réaction d’oxydo-réduction qui transfère des électrons d’une substance vers un agent oxydant. Cette réaction peut produire des radicaux libres qui entraînent des réactions en chaîne destructrices. Les antioxydants sont capables de stopper ces réactions en chaîne en s’oxydant avec les radicaux libres et annihilant ainsi leur action. Ces propriétés se trouvent beaucoup dans les familles des thiols et des phénols.

Bien que les réactions d’oxydation soient nécessaires à la vie, elles peuvent aussi être destructrices : les plantes et les animaux utilisent et produisent de nombreux antioxydants pour se protéger, tels le glutathion, la vitamine C et la vitamine E, ou des enzymes comme la catalase, la superoxyde dismutase et certaines peroxydases. Une déficience ou une absence de production d’enzymes antioxydantes entraîne un stress oxydatif pouvant endommager ou détruire les cellules.

Le stress oxydatif a été mis en cause dans la pathogénèse de nombreuses maladies humaines, l’utilisation des antioxydants en pharmacologie est donc beaucoup étudiée pour traiter notamment les accidents vasculaires cérébraux et les maladies neurodégénératives. Toutefois, on ne sait pas encore si le stress oxydatif est la cause ou la conséquence de ces maladies.

Les antioxydants sont aussi des ingrédients importants des compléments alimentaires dans le but d’entretenir la santé et de prévenir certaines maladies, comme le cancer ou les maladies coronariennes. Même si des études suggèrent que les compléments d’antioxydants sont bénéfiques à la santé, de larges études cliniques ne leur ont pas trouvé d’avantages particuliers et ont même retrouvé qu’un excès de suppléments (ou compléments) en antioxydants pouvait parfois avoir des effets négatifs.

Les antioxydants les plus connus sont le ß-carotène (provitamines A), l’acide ascorbique (vitamine C), le tocophérol (vitamine E), les polyphénols et le lycopène. Ceux-ci incluent les flavonoïdes (très répandus dans les végétaux), les tanins (dans le cacao, le café, le thé, le raisin, etc.), les anthocyanes (notamment dans les fruits rouges) et les acides phénoliques (dans les céréales, les fruits et les légumes).

Les fruits sont riches en antioxydants, notamment ceux dits rouges, tels les airelles, du fait de la présence conjuguée de vitamine C et de polyphénols. Le pouvoir antioxydant d’un aliment, c’est-à-dire sa capacité de résister à l’oxydation, s’exprime en unités ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity : cette valeur mesure la capacité de l’aliment à neutraliser le radical peroxyle) :
Il convient d’ajouter à cette liste de fruits les espèces les plus riches, à l’instar de la tomate, en lycopène (tétraterpène, pigment liposoluble rouge et puissant antioxydant de la famille de caroténoïdes), à savoir: la pastèque, la goyave, la papaye… qui se rangent parmi les fruits ayant la plus forte concentration d’antioxydants.

La tomate riche en antioxydant puissant naturel
La tomate riche en antioxydant puissant naturel

Le mangoustan — fruit du mangoustanier — est réputé contenir de puissants antioxydants naturels, dont au moins 40 xanthones. L’écorce du fruit contient notamment des vitamines, des catéchines, des stilbènes et des xanthones, dont l’alpha-mangoustin.

La tomate, le cresson, l’ail, le chou vert, l’épinard, l’asperge, le chou de Bruxelles, le germe de luzerne, le brocoli, la betterave et le poivron rouge sont les légumes ayant la plus forte concentration d’antioxydants.

On attribue le caractère antioxydant de ces aliments à leur riche teneur en vitamine C, caroténoïdes (dont les lycopènes), flavonoïdes, composés phénoliques, terpénoïdes et resvératrol.
Lors de la cuisson, certains antioxydants tels que la vitamine C sont inactivés, alors que d’autres se transforment pour devenir plus actifs ou plus facilement absorbables par le système digestif. C’est le cas des lycopènes de la tomate. En effet, la cuisson de la tomate augmente la quantité de lycopène biodisponible, la chaleur le libérant des cellules de la tomate. Ainsi, il y a environ quatre fois plus de lycopène biodisponible dans la sauce tomate que dans la tomate fraîche !

De nombreuses études ont tenté d’étudier l’impact de la prise de suppléments alimentaires d’antioxydants dans la prévention de différentes maladies.

Les résultats de ces études sont discordants.
Un régime alimentaire riche en antioxydants pourrait permettre de vivre jeune plus vieux. Parmi les aliments protecteurs figurent entre autres les céréales complètes, le lait de soya enrichi en calcium, le parmesan, le yogourt, la carotte et le brocoli. Alors que les chips, la pomme de terre frite, les fromages gras, le lait entier et le riz blanc sont des aliments accélérateurs de vieillissement

Hygiène de vie anti-âge au quotidien

Pour avoir une bonne routine anti-âge avec les produits anti-oxydants, comptez sur l’utilisation d’une variété d’antioxydants. Ingérez des produits alimentaires qui sont des antioxydants naturellement riches, comme les fruits, les légumes et les thés verts, mais n’éliminez pas les compléments de vitamine qui sont une bonne source d’antioxydants ordinaires. En effet, certains compléments de vitamine satisfont certains besoins, comme les cheveux, la peau et les ongles en incluant certaines combinaisons d’antioxydants et d’autres vitamines.

En plus des produits alimentaires, envisagez d’utiliser des crèmes antioxydantes et des lotions. Recherchez des ingrédients comme les vitamines A, B, C et E, l’enzyme Q10 et les AHAS. Si l’organisme est traité avec des antioxydants tant de l’intérieur que de l’extérieur, il commencera certainement à en récolter les fruits.
Non seulement le teint et l’apparence s’amélioreront, mais les autres bienfaits des antioxydants sur la santé se produiront également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *